L.Peyron et N.Outteridge nouveaux barreurs d’Artemis Racing, T.Hutchinson quitte l’équipe



AC45 World Series San Francisco (Oct. 2-7).

© Sander van der Borch / Artemis Racing





Artemis Racing, 15 November 2012, Alameda, USA

© Sander van der Borch / Artemis Racing





AC45 World Series San Francisco (Oct. 2-7).

Paul Cayard © Sander van der Borch / Artemis Racing





San Francisco 2012 August, Match Racing Qualifier

Santiago Lange © ACEA 2012 / Photo: Gilles Martin-Raget





AC World Series - Cascais 2011 - Racing Day 1 - Loick Peyron

Loick Peyron © ACEA 2012 / Photo: Gilles Martin-Raget





San Francisco 2012 october - Match Racing Qualifiers - Nathan Outteridge

Nathan Outteridge © ACEA 2012 / Photo: Gilles Martin-Raget





San Francisco 2012 october - Training Day, Artemis Racing, Ian Percy

Iain Percy © ACEA 2012 / Photo: Gilles Martin-Raget



Un important remaniement dans la cellule arrière d’Artemis Racing vient d’être annoncé. Loïck Peyron (FRA) et Nathan Outteridge (AUS) se partageront la barre tandis qu’Iain Percy (GBR) officiera à la tactique, à bord de l’AC72 du Challenger of Record suédois dans la Louis Vuitton Cup. Terry Hutchinson (USA) quitte le team. Santi Lange (ARG) garde son poste au sein de l’équipe design.


Loïck Peyron et Nathan Outteridge avaient respectivement rejoint le défi suédois en octobre et août derniers, suite à la victoire de l’équipage de Terry Hutchinson dans le championnat de match racing de la saison 2011-12 des America’s Cup World Series.


« Avec Loïck et Nathan nous disposons de deux barreurs très expérimentés » explique Paul Cayard (USA), le PDG d’Artemis Racing, dans une interview à la base de l’équipe qui surplombe la baie de San Francisco, ce vendredi.


« Loïck représente à lui seul pas moins de 35 années d’expérience en multicoque géant et Nathan a prouvé son talent de jeune skipper talentueux plein d’avenir, notamment en dériveur ».


Paul Cayard rappelle que l’incident qui avait sérieusement endommagé l’aile de leur AC72 (A Valencia, en Espagne, cette année) a également retardé leur programme d’entraînement à bord de ce nouveau catamaran géant.


« Nous sommes déjà fin novembre et nous devons absolument tout donner chaque jour qui vient » continue-t-il.


« A notre niveau, nous sommes toujours en train de tester les limites du bateau et Loïck est sans aucun doute la meilleure personne pour nous y aider. Nathan officiera à bord pendant quelques temps puis nous déciderons de la suite ».


« Et avec Iain Percy à la tactique – double médaillé olympique -, nous formons une cellule arrière performante et de caractère capable de mener un équipage de 11 personnes ».


Paul Cayard ajoute, qu’à titre personnel, il est évidemment difficile de voir Terry Hutchinson quitter Artemis Racing, mais que ce choix lui semble être le meilleur pour le team.


A noter qu’Artemis Racing n’a pas navigué à bord de son AC72 depuis le 19 novembre dernier. Paul Cayard justifie ce calendrier en raison des conditions météo trop médiocres pour effectuer des tests. Cependant, l’AC72 suédois pourrait être de retour dans la baie de San Francisco demain samedi, si les prévisions se maintiennent.