Top départ pour les America’s Cup World Series à Naples

© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


© ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget © ACEA 2013 / Gilles Martin-Raget


L'équipage de Ben Ainslie en grande forme dès le coup d'envoi de l'étape.

Un plateau exceptionnel de neuf AC45 menés par l’élite de la voile mondiale était aujourd’hui réuni à Naples. Des conditions très instables ont régné dans la baie napolitaine lors de l’ouverture de l’ultime étape du circuit des America’s Cup World Series.

Lors des deux courses en flotte du jour, Ben Ainslie (GBR) à bord de J.P. Morgan BAR a rapidement pris les commandes. L’équipage britannique du quadruple champion olympique totalise 21 points grâce à leur 3e et superbe 1ère place, juste devant Emirates Team New Zealand skippé par Dean Barker à 1 point d‘écart ! Les Kiwis se classent successivement à la 1ère et 4ème position.

Belle performance des Français

Energy Team occupe ce soir la cinquième place du classement du championnat de courses en flotte. Face à la concurrence surentraînée, les Français signent une belle performance lors de la seconde manche durant laquelle le skipper Yann Guichard et son équipage ont hissé l’AC45 tricolore à la troisième place.

Plus tôt dans la journée, en match racing, Energy Team s’est incliné de peu en quart de finale face à J.P. Morgan BAR, malgré un superbe départ et les premiers bords en tête insuffisants pour prévenir la victoire de l’équipage britannique dix minutes plus tard.

« On manque de réussite dqans le Match Race contre Ben Ainslie, après avoir pris un départ de rêve, on choisit le mauvais côté du plan d'eau qui nous fait perdre notre avantage et on n'aura pas d'opportunité de revenir sur Ben. Dans les courses en flotte, on prend de bons départs mais suite à un mauvais empannage on se fait passer lors de la 1ère manche. Heureusement, on sauve l'honneur dans la seconde avec une position de troisième que l'on arrive à conserver jusqu'à la fin sous la pression de Dean Barker sur Emirates Team New Zealand. Globalement, on constate ce que l'on savait en venant, à savoir que les teams qui se sont entrainés tout l'hiver sont très performants ».

Des conditions compliquées


« Ce fut l’une de ces journées où vous devez absolument tout donner pour ne pas être éliminés » explique à son tour Ben Ainslie. « Le vent était tellement instable en force et direction à cause des effets de site. Ce fut un sacré défi de prendre le dessus ».

Les bulletins météo indiquent en effet que sur le plan d’eau de l’épreuve, la brise thermique a tourné du sud-sud-ouest vers l’est soit 45 degrés de rotation variant entre 8 et 12 nœuds. Dean Barker confirme les propos de Ben Ainslie :

« Les conditions ont joué avec nos nerfs » déclare Dean Barker, ancien vainqueur de la Louis Vuitton Cup. « Au même endroit sur la droite du parcours, vous pouviez soit y gagner soit vous retrouver à l’arrêt. Le haut du plan d’eau a été particulièrement décisif. Je pense que nous avons géré les conditions de notre mieux ».

Quant à l’équipage Luna Rossa Piranha, l’une des deux équipes italiennes de Luna Rossa, mené par Chris Draper (GBR) champion du monde en 49er, il termine ce soir à la 3e place du classement de l’étape et espère rééditer l’exploit de l’année dernière face à son public.

Roman Hagara, double médaillé d’or olympique autrichien, était à la barre de HS Racing qui effectuait aujourd’hui ses débuts avec brio sur le circuit, en s’imposant face à China Team en match racing. Il explique que la baie napolitaine offre un cadre spectaculaire pour l’événement.

« C’est fantastique de régater ici, surtout pour les spectateurs qui sont au premier rang » dit-il. « C’est incroyable. Je n’ai jamais vu un public aussi nombreux assister à des courses de voile ».

Les quarts de finale prendront fin demain avec HS Racing face à ORACLE TEAM USA SLINGSBY et Emirates Team New Zealand qui rencontrera Luna Rossa Swordfish, barré par Francesco Bruni (ITA), suivis de deux courses en flotte.

Télécharger le programme et le format de l'étape ici

Retrouvez les America’s Cup World Series à Naples sur Sport+ vendredi en direct dès 14h, samedi à 15h50 et dimanche à 17h. Chaque soir Canal+ Sport rediffuse les courses à minuit.

Classement provisoire des America’s Cup World Series à Naples :
(Après 2 courses sur 7)
1. J.P. Morgan BAR (Ben Ainslie) – 21 points
2. Emirates Team New Zealand (Dean Barker) – 20
3. Luna Rossa Piranha (Chris Draper) – 18
4. ORACLE TEAM USA (Tom Slingsby) – 16
5. Energy Team (Yann Guichard) – 14
6. Luna Rossa Swordfish (Francesco Bruni) – 14
7. Artemis Racing White (Charlie Ekberg) – 11
8. China Team (Mitch Booth) – 7
9. HS Racing (R. Hagara/H.S. Steinacher) – 7