Energy Team brille en flotte, collision entre challengers en match race

NPL13D5885

NPL13D5732

NPL13D5562

NPL13D5421

NPL13D5552

NPL13D4_1725-copy

Des conditions météo beaucoup plus établies qu'hier ont dominé le jour 2 de l'ultime étape du circuit des America's Cup World Series.

Cette deuxième journée à Naples a été marquée par les superbes performances d’ORACLE TEAM USA SLINGSBY et celles d’Energy Team ainsi que par la collision entre Emirates Team New Zealand et l’une des équipes de Luna Rossa Challenge.

Suite à une première victoire en flotte hier, les hommes du contingent français, mené par le skipper Yann Guichard, ont de nouveau assuré le spectacle en terminant 2e puis vainqueur des deux courses en flotte du jour. Survolté, l’équipage français est passé de la cinquième place à la seconde place du classement provisoire de l’étape.

« Nous avons pris deux très bons départ et bien navigué ensuite, c’est une journée magnifique pour Energy Team !  Sur ces bateaux nous sommes toujours à la limite, particulièrement sur la phase de départ. Nous l’avons bien vu sur la deuxième course aujourd’hui, où quatre bateaux sont pénalisés au départ. On est super content car nous étions un peu frustrés du résultat du match-racing hier contre Ben Ainslie, où nous avions perdu après avoir fait un super départ. Aujourd’hui, après un gros débriefing et des changements de réglages sur le bateau, nous nous sommes très bien repris et ça c’est super bien passé ! Je suis vraiment fier du team car c’est important d’enchaîner les bonnes performances afin de gagner en confiance en vue de la journée décisive de dimanche. »

Seul l’équipage de Tom Slingsby (AUS, 28 ans), ORACLE TEAM USA, est parvenu à tirer son épingle du jeu aussi bien que l’AC45 tricolore, en remportant la première manche en flotte puis second, à l’inverse des Français. Tom Slingsby, qui remplace le skipper Jimmy Spithill, a également brillé en match race en s’imposant 34 secondes devant HS Racing, mené par les co-skippers autrichiens Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher.

« Ce fut une grande journée pour nous » se félicite Tom Slingsby, médaillé d’or olympique en Laser l’année dernière aux J.O. de Londres.

« Comme la brise était un peu plus stable aujourd’hui, notre unique préoccupation était de prendre un bon départ, d’enchaîner les bonnes manœuvres et d’assurer la stratégie » continue Slingsby. « Il n’était pas vraiment nécessaire d’analyser le plan d’eau car la baie de Naples était balayée par une belle brise de mer bien établie. »

Les performances de l’équipe du Defender américain ont certainement impressionné M. l’ambassadeur des Etats-Unis en Italie, David Thorne, à bord en tant qu’invité d’ORACLE TEAM USA. Hier c’était au tour de M. l’ambassadeur du Royaume-Uni en Italie, Christopher Prentice, d’embarquer aux côtés du héro national britannique Ben Ainslie.

Collision entre challengers de l’America’s Cup

Deux des challengers de l’America’s Cup 2013, Emirates Team New Zealand et Luna Rossa Swordfish, qui ont consacré leurs six derniers mois à s’entraîner sur leur AC72 en Nouvelle-Zélande, sont entrés en collision lors de leur duel de match race.

Malgré un départ en tête de l’équipage de Dean Barker, Francesco Bruni et ses hommes prennent rapidement l’avantage dès le premier bord de près.

Mais à l’approche de la bouée au vent, tandis que Francesco Bruni se retrouve dans la zone des deux longueurs sur bâbord, Dean Barker est sur le point de croiser sur tribord mais il est alors non prioritaire dans ce cas de figure. Les Kiwis décident de continuer leur route à tort et ils écopent d’une pénalité. Seuls les Italiens auraient cependant pu éviter la collision lors de ce duel qu’ils remportent.

Voir la vidéo de la collision ici

Luna Rossa Swordfish a par la suite été contraint d’abandonner la deuxième course en flotte après s’être classé troisième lors de la première manche, suite à la rupture de leur cadène d’étai.

« Nous sommes ravis d’avoir remporté notre match face à Emirates Team New Zealand, l’une des meilleures équipes » se félicite Max Sirena (ITA), le skipper de Luna Rossa Challenge, régleur à bord de Swordfish.

Dean Barker était quant à lui affecté par le fait que Luna Rossa Swordfish n’ait pas fait tout son possible pour éviter la collision.

« D’habitude, même si vous êtes dans votre bon droit, vous tentez d’éviter la collision afin de minimiser les dégâts et il ne semble pas que ce fut le cas aujourd’hui » déclare Dean Barker, ancien champion de match racing. « Je suis honnêtement assez déçu. Mais seul le comité est juge et une longue nuit de réparation attend désormais notre équipe technique. »

Ce soir, les deux AC45 seront sortis de l’eau pour réparer les coques et les gréements endommagés.

Au programme demain samedi, deux demi finales de Match Racing entre ORACLE TEAM USA SLINGSBY face à J.P Morgan BAR et le duel entre les équipes de Luna Rossa, suivies de deux courses en flotte dès 14h50.

Télécharger le programme et le format de l'étape ici

Retrouvez les America’s Cup World Series à Naples sur Sport+ samedi à 15h50 et dimanche à 17h. Chaque soir Canal+ Sport rediffuse les courses à minuit.

Classement provisoire des America’s Cup World Series à Naples
(Après 4 courses sur 7)
1. ORACLE TEAM USA (Tom Slingsby) – 38 points
2. Energy Team (Yann Guichard) – 36
3. Emirates Team New Zealand (Dean Barker) – 36
4. J.P. Morgan BAR (Ben Ainslie) – 35
5. Luna Rossa Piranha (Chris Draper) – 33
6. Luna Rossa Swordfish (Francesco Bruni) – 23
7. Artemis Racing White (Charlie Ekberg) – 21
8. HS Racing (R. Hagara/H.S. Steinacher) – 17
9. China Team (Mitch Booth) – 14