Les nouvelles recommandations de sécurité du Directeur de course

GG13-SFOMAY-03071 © ACEA / Guilain Grenier

Une révision de la structure des catamarans AC72 et de leur aile, la limite maximale de vent réduite de 10 nœuds (23 nœuds maximum désormais) et un meilleur équipement de sécurité comptent parmi les 37 recommandations publiées aujourd’hui par le Directeur de course pour renforcer la sécurité durant l’été de régates 2013 de America’s Cup.


La plupart des recommandations concernent la sécurité personnelle des marins à qui le port de gilets de sauvetage et de protection, d’appareil de recherche d’équipier, de bouteilles d’oxygène et de casques permettant une meilleure visibilité ont été suggérées. Les autres points sont spécifiques aux catamarans AC72, à l’équipement de sécurité et au comité de course.

La liste complète des recommandations est disponible ici (en anglais).

Le Directeur de course, Iain Murray (AUS), a présenté son compte rendu intitulé ‘Les recommandations du Directeur de course pour l’America’s Cup en 2013’ lors d’une réunion avec les quatre équipes aux côtés des représentants d’America’s Cup Event Authority, mercredi après-midi à San Francisco.

Pour des raisons d’assurance et de responsabilité, le comité d’experts n’a pas préconisé ces nouvelles recommandations de sécurité. Elles ont été formulées par le Directeur de course Iain Murray.
Celles-ci ont été intégrées au plan de sécurité de l’America’s Cup, qui a ensuite été transmis aux garde-côtes américains aujourd’hui.

« Etablir et renforcer notre plan de sécurité est dans l’intérêt de l’America's Cup » déclare Stephen Barclay (NZL), le PDG de l’America’s Cup. « Le plan de sécurité de l’America’s Cup est une pièce indispensable au dossier de demande de permis délivré par les garde-côtes qui doivent en avoir connaissance ».

Le Directeur de course va maintenant mettre en place plusieurs groupes de travail formés d’experts qui détermineront d’autres recommandations techniques pour définir des éléments spécifiques tels que l’équipement de protection des marins.

Depuis leur première rencontre le 16 mai dernier, le comité d’experts a consulté près de 25 membres des équipes dont les dirigeants, les skippers, les architectes, les ingénieurs, les marins ainsi que leur personnel technique.

« Nous remercions les quatre équipes engagées dans l’America’s Cup qui ont ouvertement collaboré en apportant toute leur aide de la façon la plus constructive » explique Iain Murray. « Le comité d’experts a bien noté qu’il existe une volonté générale de la part des équipes de contribuer au bon déroulement de l’America’s Cup » ajoute-t-il.

« Je remercie également tous les membres du comité d’experts pour leur exceptionnel travail très efficace » conclut Iain Murray.