ORACLE TEAM USA Spithill Champion de la Saison 2011-12 des America's Cup World Series

2011-12 AC World Series Championship © Gilles Martin-Raget / ACEA


Le Defender américain a prouvé à Newport qu’il était maître chez lui avec les équipes d'ORACLE TEAM USA : l’équipage de Jimmy Spithill a été couronné champion de la saison 2011-12 des America’s Cup World Series, tandis que celui de Russell Coutts remporte l’épreuve de match racing à Newport.

“Notre régularité a été la clé de notre succès. Nous étions les derniers arrivés à Newport mais nous avons réalisé de belles performances malgré la pression”se félicite Jimmy Spithill.

Son confrère-skipper a cependant failli lui voler la vedette devant des milliers de spectateurs présents dans le parc de Fort Adams. Après s'être imposé en match race, Russell Coutts a mené l’ultime course en flotte jusqu’à ce que Chris Draper, à bord de Luna Rossa Piranha, en prenne la tête en profitant d’une pénalité infligée au leader, pour la garder jusqu’à la ligne d’arrivée.

“Ce fut une bonne journée” explique Russell Coutts “En tant qu’équipe nous sommes ravis. Jimmy et son équipage ont remporté le titre de la saison et c’est pour cela que nous sommes venus.”

Vainqueur de la grande finale en flotte Chris Draper commente : “Nous avons vécu une semaine difficile, le moral de l’équipe était bas, c’est pourquoi je suis ravi que les deux Luna Rossa aient réalisé de belles performances aujourd'hui. Nous avions besoin de ce résultat pour nous prouver que nous en étions capables.”

Comme on pouvait s'y attendre grâce à une domination sans partage, Terry Hutchinson (USA), le skipper d’Artemis Racing a remporté le titre de champion en Match Racing de la saison.

“C’est un accomplissement majeur pour toute l’équipe,” confie Terry Hutchinson, “Je pense que nous disposons encore d’une bonne marge de progression. Il nous reste encore 14 mois pour y parvenir et nous allons relever le défi.”

L’événement de Newport marque la fin de la saison inaugurale des America’s Cup World Series qui avait débuté au Portugal, à Cascais, pour continuer à Plymouth (R.I), San Diego (USA), Naples et Venise (ITA). Le Directeur des courses Iain Murray (AUS) et son équipe ont donné le départ de pas moins de 130 régates sur un total de 30 jours dans six villes d’accueil et cinq pays. Une seule journée de course a été reportée pour cause de conditions météorologiques.

Ils ont dit :

Loïck Peyron, skipper, Energy Team, à propos d’aujourd’hui : "La bonne nouvelle, c’est que notre objectif d'être sur le podium a été atteint. Nous nous sommes mesurés aux meilleurs et nous terminons troisièmes du championnat de courses en flotte des America’s Cup World Series de la saison 2011-12 ! Lors de cette ultime journée ici à Newport, nous n'avons pas été à notre avantage car notre gennaker s’est coincé et nous a fait perdre plusieurs places, tout comme à bord d’ORACLE TEAM USA Spithill.

A propos de la saison 2011-12 des America’s Cup World Series : "Après six épreuves et presque un an que nous sommes engagés dans les America's Cup World Series, je considère que notre quatrième place au général est plus qu’honorable ! En match race (5ème de la saison), nous sommes en milieu de tableau, car nous n’avons pas été très chanceux lors de nos duels contre Artemis Racing et nous manquons encore d’entraînement lors des départs au reaching. En revanche, dans le championnat de course en flotte, nous sommes sur le podium, à la troisième place, et c’est celle-ci qu’il faut retenir !’

‘On sera bien sûr présents à San Francisco fin août et début octobre prochain puis de retour en Italie au printemps 2013. Après, l’America’s Cup risque de s’arrêter pour Energy Team, voire même avant avec la deadline pour les inscriptions. Notre travail aura tout de même servi à investir dans l’avenir de la Coupe en multicoque en général’.

Dean Barker, skipper, Emirates Team New Zealand, à propos d’une journée difficile : “Nous avons pris un bon départ et nous avons enroulé la première marque en deuxième position puis tout s’est écroulé comme un château de sable. Nous avons enchaîné les erreurs, puis nous sommes tombés à la cinquième et sixième place, après quoi nous n’avons pas pu rattraper la tête de la flotte.”

Nathan Outteridge, skipper, Team Korea, à propos de la performance de son équipe : “Notre départ n’a pas été sensationnel mais nous avons toujours maintenu une certaine cadence que nous avons augmenté sur le dernier bord de près. Je pense que nous avons été meilleurs que prévu initialement. Cette semaine a sûrement été la meilleure en terme de résultats depuis le début. C’est pourquoi nous avons hâte que les hostilités reprennent à San Francisco.”