Energy Team Troisième à la Veille du "Super Sunday"

Newport Fleet Racing

Newport a de nouveau offert de superbes conditions de navigation cet après-midi, avec une jolie brise de 15 nœuds et un grand ciel bleu. Des milliers de personnes ont assisté aux spectaculaires régates qui se déroulaient à quelques mètres du rivage du parc de Fort Adams, tout comme une importante flotte de bateaux spectateurs présents dans la Baie de Narrangassett.

Lors de la première course en flotte du jour, Jimmy Spithill a réussi un coup de maître en partant lancé au bateau comité. A partir de ce moment-là, l’actuel Defender n’a cessé de creuser l’écart avec les sept autres équipages à sa poursuite. Le jeune skipper de Team Korea, Nathan Outteridge (AUS), a réalisé une superbe performance en se classant second de cette manche. Les Coréens sont parvenus à tenir Emirates Team New Zealand à distance malgré les multiples tentatives des Kiwis. Quant aux Suédois d'Artemis Racing, ils sont revenus de loin pour finalement décrocher la quatrième place. Enfin, après avoir heurté un mark boat (marque de parcours) ORACLE TEAM USA COUTTS a du abandonner à mi-course suite à une avarie à la dérive bâbord. L'équipe était de retour en course 10 minutes après le départ de la seconde manche de la journée.

La seconde course en flotte de la journée a débuté comme la précédente, avec un Jimmy Spithill très agressif sur la ligne de départ. Mais cette fois-ci, l’équipage kiwi de Dean Barker a pris le contrôle sur le premier bord en optant pour la droite du plan d’eau, côté rivage, à quelques mètres du public, à l’écart du courant de la marée montante. Loïck Peyron l'a suivi en doublant ainsi Jimmy Spithill puis Nathan Outteridge. Mais les Américains sont revenus à la charge et les Français se sont retrouvés au coude à coude avec le Defender. Dean Barker en a profité pour augmenter son avance, reléguant Jimmy Spithill à la troisième place pour la première fois à Newport.

Energy Team est ce soir troisième des America’s Cup World Series Fleet Racing de Newport.

Avant le coup d’envoi de ces deux manches en flotte, les huit équipages se sont rencontrés lors de l’épreuve de vitesse de l’AC500 Speed Trial. Là encore, les Français ont brillé en se classant second juste derrière, ORACLE TEAM USA Spithill et devant Team Korea.

Les régates reprendront demain dimanche à 14h30 (heure locale) avec la grande finale 100% américaine de Match Racing entre les deux équipages d’ORACLE TEAM USA. Puis, à 15h10 (locale), le départ de l’ultime course en flotte. A l'issue de cette journée on connaitra le vainqueur de l'étape de Newport, mais aussi le champion de la saison 2011-12 des America’s Cup World Series.

Pour la première fois depuis près de 20 ans, les courses de demain seront retransmises en direct dans tous les Etats-Unis sur NBC. En France, comme depuis jeudi dernier, Canal+ Sport diffusera les régates dès 23h, heure française.

Ils ont dit:



Loïck Peyron, skipper d’ENERGY TEAM : "Nous étions trop statiques lors de la première manche que nous avons analysée entre les deux courses. Puis, lors de la deuxième régate en flotte, nous avons enchainé des manœuvres claires, en commettant peu d’erreurs. Ce qui était fascinant aujourd’hui, c’était le courant de la marée montante qui nous a obligé à régater au ras du public. Sans oublier l’arrivée où nous avons "grillé la priorité" à Jimmy Spithill !".

"A propos du départ, la préparation était bonne mais je n’ai pas voulu lancer le bateau car nous étions trop près de la ligne. Comme je ne voulais pas me retrouver OCS, il y a eu "un refus de l’obstacle" à la dernière seconde dû au fait que j’ai sûrement pris moins de départ dans ma carrière que les autres skippers ici présents".

"Demain, avec encore 30 points à gagner lors de l’ultime course en flotte, tout se jouera lors du départ".

Dean Barker, skipper d’Emirates Team New Zealand : “Nous avons bien marché et ORACLE TEAM USA s’est bien battu sur l’eau aujourd’hui”. “Nous sommes ravis d’avoir enfin remporté une manche, mais demain sera crucial’’.

Nathan Outteridge, skipper de Team Korea : “Je pense que notre résultat est mérité. Nous avons pris de meilleurs départs, la brise était plus soutenue et nous étions plus dans nos conditions de prédilection.”