ORACLE TEAM USA remporte la 34e America’s Cup 9-8 après avoir été mené 1-8!

_MR_2081DSC_8470_MR_1780CUP RD 15


ORACLE TEAM USA a remporté la 34ème America’s Cup s’imposant 44 secondes devant Emirates Team New Zealand, lors de la 19ème et décisive course. Emmené par le skipper Jimmy Spithill (35 ans, AUS), ORACLE TEAM USA a gagné avec un score final de 9 à 8.

Le Defender américain conserve donc son titre et le trophée de l’America’s Cup qu’il détient depuis 2010. Jimmy Spithill, alors âgé de 30 ans, est le plus jeune skipper a avoir remporté l’America’s Cup en 162 ans d’histoire. L’équipe américaine est désormais double championne de la plus prestigieuse course à la voile au monde !

En moins d’une semaine, ORACLE TEAM USA est parvenu à optimiser les performances de son catamaran à aile AC72 à tel point qu’ils ont réussi à flirter avec les 30-32 nœuds de vitesse, une véritable prouesse technologique.

Jimmy Spithill, le skipper grand vainqueur du jour commente : « Ce fut une dernière course absolument fantastique. Si c’était à refaire, nous naviguerions de la même manière ». «  Nous étions certes menés jusqu’à la moitié du parcours mais l’équipage a vraiment tout donné pour reprendre le dessus. Nous sommes parvenus à nous relever en étant presque K. O. par 8-1 mais l’équipage n’a jamais douté de notre victoire »

« Merci San Francisco, quelle journée d’enfer ! » s’exclame Jimmy Spithill.

En gagnant aujourd’hui, ORACLE TEAM USA signe l’un des plus incroyable come-back dans toute l’histoire du sport. L’équipe américaine a remporté 11 courses au total. Jusqu’à mercredi 18 septembre, ORACLE TEAM USA était mené 8-1. En s’adjugeant l’ultime balle de match, le defender a décroché sa huitième victoire consécutive.

C’est donc la troisième fois que l’America’s Cup se joue lors d’une ultime manche décisive. Précédemment, le defender l’avait remporté en 1920 puis c’était au tour du challenger en 1983.

« Ce fut une ultime rencontre historique » déclare le Directeur de course Iain Murray (AUS), qui est impliqué dans l’America’s Cup depuis 1983. « Des revirements de situation il y en a toujours eu comme l’avait fait Australia II en 83. Mais la dimension des bateaux d’aujourd’hui est sans pareille. Nous avons assisté à une compétition entre deux équipes d’un niveau exceptionnel ».

Plus d’un million de fans ont visité les deux sites de l‘America’s Cup depuis le coup d’envoi de l’événement le 4 juillet dernier, et des centaines de milliers de spectateurs ont assisté aux courses disputées en baie de San Francisco sur les catamarans à aile AC72.


La 34ème America’s Cup Course par Course
Course 1 (Sep. 7): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par :36
Course 2 (Sep. 7): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par :52
Course 3 (Sep. 8): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par :28
Course 4 (Sep. 8): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :08*
Course 5 (Sep. 10): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par 1:05
Course 6 (Sep. 12): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par :46
Course 7 (Sep. 12): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par 1:06
Course 8 (Sep. 14): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :52*
Course 9 (Sep. 15): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :47
Course 10 (Sep. 15): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par :16
Course 11 (Sep. 18): Emirates Team New Zealand bat ORACLE TEAM USA par :15
Course 12 (Sep. 19): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :31
Course 13 (Sep. 20): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par 1:24
Course 14 (Sep. 22): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :23
Course 15 (Sep. 22): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :37
Course 16 (Sep. 23): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :33
Course 17 (Sep. 24): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :27
Course 18 (Sep. 24): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :54
Course 19 (Sep. 25): ORACLE TEAM USA bat Emirates Team New Zealand par :44
(* Les deux premières victoires d’ORACLE TEAM USA n’ont pas été comptées dans le score suite à la pénalité du Jury International.)

La course 19 en chiffres :

• Parcours : 5 bords /10.07 milles nautiques

• Temps de course : OTUSA – 23:24, ETNZ – 24:08

• Delta: OTUSA +:44

• Distance totale parcourue : OTUSA – 11.9 NM, ETNZ – 12.2 NM

• Vitesse moyenne: OTUSA – 30.55 nœuds, ETNZ – 30.55 nœuds

• Vitesse maximale: OTUSA – 44.33 nœuds, ETNZ – 45.72 nœuds

• Vitesse du vent : Moyenne – 18.2 nœuds, Pointe – 21.3 nœuds

• Nombre de virements / empannages: OTUSA – 9/7, ETNZ – 9/7

Liste d’équipage d’Emirates Team New Zealand pour la course 19 : Skipper : Dean Barker, Tacticien : Ray Davies, Régleur de l’aile : Glenn Ashpar (AUS), Régleur : James Dagg, Numéro 1 : Adam Beashel, Pied de mât : Jeremy Lomas, Wincheurs : Grant Dalton, Rob Waddell, Derek Saward, Chris Ward, Chris McAsey.

Liste d’équipage d’ORACLE TEAM USA pour la course 19 : Skipper/Barreur : James Spithill (AUS), Tacticien : Ben Ainslie (GBR), Stratégiste Tom Slingspar (AUS-USA), Régleur : Rome Kirpar (USA), Régleur de l’aile : Kyle Langford (AUS), Régleur de voile d’avant : Joe Newton (AUS), Wincheurs : Shannon Falcone (ANT), Jonathan Macbeth (NZL), Gilberto Nobili (ITA), Joe Spooner (NZL), Simeon Tienpont (NER).

Score définitif de l’America’s Cup Match (9 points étaient requis pour remporter l’épreuve) : ?

ORACLE TEAM USA : 9* ?*Pénalisée de deux points par le Jury International, l'équipe américaine doit totaliser onze victoires pour conserver son titre et le trophée de l'America's Cup.

Emirates Team New Zealand : 8 ?

--

13:45


LE DEFENDER ORACLE TEAM USA REMPORTE LA 34ème AMERICA’S CUP APRES UN INCROYABLE COME-BACK!


En franchissant la ligne d’arrivée avec 44 secondes d’avance sur les Kiwis, le Defender américain conserve son titre et le trophée de l’America’s Cup qu’il détient depuis 2010. L’équipe américaine est désormais double championne de la plus prestigieuse course à la voile au monde ! Le score final est donc 9 – 8.

Au terme d’un ultime duel, les Kiwis se sont inclinés en perdant l’avantage sur le 3ème bord au près en raison d’une vitesse déficitaire. Après un départ en tête, le challenger kiwi avait pourtant enroulé la première marque en tête avec 7 secondes d’avance tandis que les Américains ont brusquement planté leurs étraves.

Plus d’un million de fans ont visité les deux sites de l‘America’s Cup depuis le coup d’envoi de l’événement le 4 juillet dernier, et des centaines de milliers de spectateurs ont assisté aux courses disputées en baie de San Francisco sur les AC72.

Jimmy Spithill, le skipper grand vainqueur du jour : « Ce fut une course absolument fantastique. Si c’était à refaire nous aurions navigué de la même manière ». «  Nous étions menés jusqu’à la moitié du parcours mais l’équipage a vraiment tout donné pour reprendre le dessus. Nous sommes parvenus à nous relever en étant presque K. O. par 8-1 mais l’équipage n’a jamais douté de notre victoire »

« Merci San Francisco, quelle journée d’enfer ! » s’exclame Jimmy Spithill.

La course 19 en chiffres :

• Parcours : 5 bords /10.07 milles nautiques

• Temps de course : OTUSA – 23:24, ETNZ – 24:08

• Delta: OTUSA +:44

• Distance totale parcourue : OTUSA – 11.9 NM, ETNZ – 12.2 NM

• Vitesse moyenne: OTUSA – 30.55 nœuds, ETNZ – 30.55 nœuds

• Vitesse maximale: OTUSA – 44.33 nœuds, ETNZ – 45.72 nœuds

• Vitesse du vent : Moyenne – 18.2 nœuds, Pointe – 21.3 nœuds

• Nombre de virements / empannages: OTUSA – 9/7, ETNZ – 9/7

10:00

En ce jour historique pour la plus prestigieuse course à la voile au monde, le Defender ORACLE TEAM USA et le Challenger Emirates Team New Zealand se rencontreront lors d’un ultime duel décisif en 162 ans d’histoire de l’America’s Cup. Le seul et unique départ du jour sera donné à 13h15.

Pour l’équipe américaine du skipper Jimmy Spithill (AUS), cette victoire leur permettrait de conserver leur titre actuel qu’ils détiennent depuis 2010, lorsqu’ORACLE TEAM USA avait remporté la Coupe à Valence, en Espagne. Jimmy Spithill totalise désormais un nombre record de victoires dans l’America’s Cup Match avec 12 victoires et 8 défaites en tant que barreur, un score qu’il égalise avec Harold S. “Mike” Vanderbilt qui occupe la 3ème place au palmarès des barreurs victorieux depuis 1851. Russell Coutts arrive en tête avec le record absolu de 14-0 tandis que Dennis Conner se classe second avec 13-10 (ce qui n’inclue pas ses débuts en tant que barreur à bord de Courageous lorsqu’il avait remporté l’America’s Cup en 1974 par 4-0).

Pour Dean Barker, le skipper de l’équipe néo-zélandaise, il s’agit de son quatrième America’s Cup Match et de la troisième fois à temps complet en tant que barreur. Il avait pris la barre lors de la 5e Course en 2000 lorsque Russell Coutts lui avait cédé le poste. Il totalise 11 victoires pour 20 défaites lors des America’s Cup Match de 2000, 2003, 2007 et de cette année.

Jimmy Spithill était devenu le plus jeune skipper victorieux dans l’histoire de l’America’s Cup en 2010 lorsqu’il était à peine âgé de 30 ans, et Dean Barker n’avait que 27 ans lorsqu’il barrait pour la 5e course décisive de l’America’s Cup en 2000. Dean Barker, s’était en revanche incliné en 2003 et en 2007 en tant que skipper de Team New Zealand.

L’enjeu aujourd’hui est probablement le plus élevé de toute leur carrière. Seulement deux fois en 162 d’histoire de l’America’s Cup il y a eu un vainqueur à l’issue d’une ultime manche décisive. En 1920, le defender Resolute avait vaincu le challenger Shamrock IV par 3-2. En 1983, le challenger Australia II avait battu le defender Liberty par 4-3 - et pure coïncidence, le 30ème anniversaire de cette victoire aura lieu demain le 26 septembre.

Peu importe qui sera le grand vainqueur du jour, ce 34ème Match restera dans les annales pour diverses raisons. A ce jour, la finale 34ème America’s Cup est devenue :

-       La plus longue en 162 d’histoire avec une durée record de 19 jours consécutifs (Depuis le coup d’envoi le 7 septembre dernier)

-       Quatre de ses duels se classent dans le top 10 des plus serrés avec les plus petits écarts/deltas à l’arrivée

-       Le record absolu de vitesse lors de toutes les America’s Cup a été atteint hier avec 47.57 nœuds (88 km/h), établi par Emirates Team New Zealand.

Malheureusement pour les Kiwis, ce record n’a pas été réalisé au près. Cette allure, désormais dominée par ORACLE TEAM USA, pourrait bien faire la différence dans cette America’s Cup. L’ AC72 d’ORACLE TEAM USA semble intouchable lorsqu’il navigue en suspension grâce à ses foils au près, et c’est ce qui a creusé l’écart lors de la course d’hier.

« Ce fut la première fois que nous avons du admettre que nous n’étions pas assez rapide sous cette allure » commente Dean Barker. « C’est très dur. Nous faisons vraiment tout ce que nous pouvons, les gars donnent le meilleur d’eux mêmes. Mais il faut reconnaître qu’Oracle avance plus vite ».

ORACLE TEAM USA mérite une reconnaissance totale pour être revenu aussi brillamment au score. Emirates Team New Zealand mérite un respect immense pour avoir placé la barre si haute. Le vainqueur du jour sera indéniablement un des plus grands champions de l’America’s Cup.

Les prévisions météo pour aujourd’hui seront identiques, voire légèrement plus ventées que celles d’hier. 20 à 25 nœuds sont attendus et la limite maximale de vent a été fixée à 24.4 nœuds par le comité de course.

Aotearoa sera barré par le skipper kiwi Dean Barker (41 ans) et ORACLE TEAM USA 17 sera aux mains de Jimmy Spithill (34 ans, AUS), l’actuel détenteur du titre et du trophée de l’America’s Cup depuis 2010.

Une cérémonie officielle de remise des prix se tiendra sur la scène centrale de l’America’s Cup Park, approximativement une heure après la fin de la régate. Elle sera suivie de deux conférences de presse, une pour chaque équipe, à l’America’s Cup Media Center au cours de l’après-midi.


Liste d’équipage d’Emirates Team New Zealand pour le 15e jour de course : Skipper : Dean Barker, Tacticien : Ray Davies, Régleur de l’aile : Glenn Ashby (AUS), Régleur : James Dagg, Numéro 1 : Adam Beashel, Pied de mât : Jeremy Lomas, Wincheurs : Grant Dalton, Rob Waddell, Derek Saward, Chris Ward, Chris McAsey.

Liste d’équipage d’ORACLE TEAM USA pour le 15e jour de course : Skipper/Barreur : James Spithill (AUS), Tacticien : Ben Ainslie (GBR), Stratégiste Tom Slingsby (AUS-USA), Régleur : Rome Kirby (USA), Régleur de l’aile : Kyle Langford (AUS), Régleur de voile d’avant : Joe Newton (AUS), Wincheurs : Shannon Falcone (ANT), Jonathan Macbeth (NZL), Gilberto Nobili (ITA), Joe Spooner (NZL), Simeon Tienpont (NER).

Résultat provisoire de la finale de l’America’s Cup (9 points sont requis pour remporter l’épreuve) : ??

Emirates Team New Zealand : 8 ?ORACLE TEAM USA : 8*

*Pénalisée de deux points par le Jury International, l'équipe américaine doit totaliser onze victoires pour conserver son titre et le trophée de l'America's Cup.

L’America’s Cup Park, aux jetées Piers 27/29, et l’America’s Cup Village, à Marina Green, sont tous les deux ouverts aujourd’hui. Pour consulter leurs programmes, cliquez sur les rectangles rouges à droite de la page d’accueil.