Baptême de Luna Rossa en Nouvelle-Zélande

Miuccia Prada christens Luna Rossa (LUNA ROSSA/Nigel Marple).


Patrizio Bertelli (left) and Grant Dalton (LUNA ROSSA/Nigel Marple).


Luna Rossa skipper Max Sirena (LUNA ROSSA / Nigel Marple).


Luna Rossa hoisted for launching (LUNA ROSSA/Nigel Marple).


The Luna Rossa Challenge team in front if its first AC72 (LUNA ROSSA/Carlo Borlenghi).


D‘un geste élégant, Miuccia Prada a brisé la traditionnelle bouteille de champagne à l’avant du catamaran AC72 ‘Luna Rossa’ aux couleurs de la célèbre maison de luxe transalpine qui tentera de s’emparer de l’America’s Cup pour l’Italie en 2013.

Bien que l’immense drapeau italien flotte au dessus de la base, le dernier né de la flotte des AC72 a été mis à l’eau dans le Port de Waitemata à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Luna Rossa y avait effectué ses débuts dans la Coupe, une douzaine d’années auparavant.

Comme requis par le Protocole, les coques du catamaran du défi italien ont été construites dans le nord de l’Italie, au chantier Persico Marine. Elles avaient rallié la Nouvelle-Zélande en juin dernier. Les autres éléments, y compris l’aile rigide mesurant 43 mètres, ont été conçus en Nouvelle-Zélande.

La collaboration avec Emirates Team New Zealand, dont l’objectif principal est de construire deux AC72 identiques afin de s’entraîner ensemble dans les cinq ou six mois à venir, dans l’hémisphère sud au cours de l’été austral, va désormais se poursuivre dans le Golfe d’Hauraki.

Parmi les invités de marque, Iain Murray (AUS) Directeur de Course de la 34ème édition, Christine Bélanger (FRA) Directrice événementiel de Louis Vuitton – le principal partenaire de la 34ème America’s Cup - ainsi que Grant Dalton (NZL) et Dean Barker (NZL), respectivement PDG et skipper de l’équipe néo-zélandaise assistaient à la cérémonie.

Aux côtés de Miuccia Prada, son mari, Patrizio Bertelli, était également présent. Il a notamment expliqué aux médias : « L’Italie traverse une période difficile en général. Il s’agit d’un investissement pour la 34ème et 35ème America’s Cup murement réfléchi par ces temps. Par chance, Prada est en mesure de le financer, c’est pourquoi nous avons décidé d’y participer.

« Le public italien est très fidèle et capable de supporter toutes les équipes gagnantes dans n’importe quel sport. L’Italie a besoin de vivre quelque chose de divertissant et de serein. C’est ce que nous voulons offrir à notre pays. »

A noter que le célèbre navigateur français, Franck Cammas, récent vainqueur de la Volvo Ocean Race 2011-12, effectuera une mission d’entraîneur consultant durant 3 mois, jusqu’à fin décembre. Max Sirena, le skipper italien, l’avait contacté dès son arrivée du tour du monde en équipage avec escales. Franck Cammas avait déjà collaboré en 2008 avec l’actuel defender américain, Oracle Team USA.